Langues

Actualités

Syndicate content

L’ADEM prend position pour que les principes exposés ci-après visant à renforcer la prise en compte des droits des requérant-e-s d’asile mineur-e-s et des personnes mineures à protéger, soient intégrés dans le projet d’ordonnance du DFJP relative à l’exploitation des centres de la Confédération et des logements aux aéroports (ordonnance d’exploitation).

A l’occasion de la mobilisation des éducateurs/trices des foyers MNA de l’EVAM à travers leur appel à soutien en faveur des mineur-e-s non accompagné-e-s dans le canton de Vaud, l’ADEM rappelle les grands principes pour un hébergement et un encadrement adaptés à leur égard, et notamment l’importance du respect des recommandations de la CDAS relatives aux enfants et aux jeunes mineurs non accompagnés dans le domaine de l’asile.

L’ADEM s’engage en faveur d’une protection renforcée à l’égard des réfugiés en signant la pétition «Des voies sûres et légales pour les réfugiés», initiée par l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) et l’Entraide Protestante Suisse (EPER).

Les demandes d'asile émanant de mineurs non accompagnés (MNA) ont baissé de 63% en Suisse entre 2016 et 2017, selon des chiffres que la RTS s'est procurée auprès du Secrétariat d'Etat aux migrations.