Langues

Actualités

Syndicate content

L’ADEM s’engage dans la campagne « Non à l'initiative anti-droits humains ».

L’expérience de la migration provoque souvent au sein des familles une inversion des rôles à laquelle elles ne sont pas préparées. Ce processus doit être accompagné.

La journée mondiale de la lutte contre la traite des êtres humains est l’occasion de rappeler que les enfants sont particulièrement vulnérables sur les chemins migratoires.

Dans des conditions d'égalité et quel que soit l'endroit où il vit, chaque enfant ou jeune a le droit d’être entendu-e, protégé-e, éduqué-e, soigné-e ou encore intégré-e dans la société dans laquelle il/elle va poursuivre sa vie.